Imprimés et brodés en BZH | Original | Personnalisez-les

A propos

Jérémy Féat et Charlotte Collet sont fiers de leur ville, Concarneau, et n’ont pas peur de le montrer, via leur marque Le P’tit Concarnois.

Difficile de ne pas les remarquer avec leurs sweats et tee-shirts « Le P’tit Concarnois » ils ont fait un carton depuis cet été.

Eux, ce sont Jérémy Féat, p'tit Concarnois « pure souche », et Charlotte Collet, p’tite Concarnoise « d’adoption ». Pour ce jeune couple, tout est parti d’un simple dessin, imaginé par Charlotte. « pour le fun », la jeune femme dessine une ancre marine mêlant leurs deux initiales, J et C. Séduits par le résultat, ils décident de l’imprimer sur deux sweats, qui font rapidement des envieux. « Quand on se promenait en ville, les gens nous arrêtaient pour nous demander où on avait acheté nos pulls » raconte Jérémy.

Un concept local

Le couple décide alors de déposer la marque et de créer sa micro-entreprise, avec une série de vêtements imprimés à Quimper. Une page Facebook est créée pour proposer leurs produits à la vente, en le déclinant en plusieurs modèles : sweat-shirts, tee-shirts femme et homme, mais aussi des bodys et des sweat-shirts pour les enfants.

Un concept qui plaît instantanément. Au point que les demandes personnalisées affluent : le p’tit Melgvinois, le p’tit Trégunois, le p’tit Bénodétois, la p’tite Beuzécoise… « On nous a aussi demandé le p’tit Bigoud et le p’tit Quimpérois, sourit Charlotte. C’est dans cet esprit que nous voulons rester, on veut garder notre identité bretonne. Pas question de décliner le concept pour des villes en dehors de la région ».

Si le couple ne souhaite décliner son concept que pour les communes environnantes, il encourage les touristes ou les Bretons exilés à faire la promotion de la ville bleue partout en France. « Certains de nos clients vivent à New York, d’autres à Paris, c’est parfait ! »

source Ouest France du